24

fév

2010

1000km à l’Ouest

By Loris. Posted in école, préparatifs | No Comments »

J’avais initialement prévu de passer 6 semaines de cours de japonais dans une école et surtout en famille d’accueil. Mais ceci vient d’être chamboulé par des affaires de faillite (sisi) et de qualité de cours dans l’école ou j’avais initialement réservé…

Sans rentrer trop dans les détails, en recherchant des alternatives à mon école, sous les mêmes conditions et ordres de prix, je me suis rendu compte que l’école que j’avais choisi à Tokyo n’était pas forcément idéale. En moyenne des classes de 15 personnes et plutôt ouvertes sur les pays asiatiques (Un chinois ou un coréen ayant plus de facilité à apprendre le japonais qu’un occidental).

J’ai donc changé radicalement le menu en passant (aux mêmes conditions et avec des prix similaires) dans une école plus renommée pour les occidentaux et avec 6 étudiants maximum par classe! Un gain énorme pour l’apprentissage de la langue!
La grosse différence? L’école ne se situe plus à Tokyo, mais à Fukuoka, une ville de 1’400’000 habitants sur l’île de Kyushu au Sud-Ouest du pays.

Je suis un peu déçu d’une part parce que je me réjouissait vraiment de pouvoir passer beaucoup de temps à Tokyo durant la période de l’école. Mais d’une autre part je pense que pour améliorer mon niveau de japonais, c’est de loin la meilleure solution.
Cela simplifie aussi mon « tour du Japon » puisque étant déjà presque tout en bas, il ne me reste plus qu’à remonter le pays…

Reste encore la question de ce que je fais entre mon arrivée et l’école puisque je pensais initialement rester autour de Tokyo, mais il y a suffisamment de choses à faire entre deux (Mont Fuji, Kyoto, Kobe, Nara, Himeji, Hiroshima, Osaka, etc.) pour que je trouve une chose qui m’intéresse…

Un mal pour un bien et finalement, c’est bien un peu d’imprévu que je cherchais non?!

Retour en haut

20

fév

2010

Pélerinage manga

By Loris. Posted in préparatifs | No Comments »

Je n’ai pas honte de l’avouer, si j’ai commencé à m’intéresser au Japon en premier lieu c’est, comme beaucoup de personnes de ma génération, à travers les mangas. J’ai lu des dizaines de séries, regardé des centaines d’épisodes, mais il y a toujours un cercle restreint de mangas qui sont pour moi la base de la base et qui ont inspiré et influencé les autres.

C’est pourquoi, avant de partir dans leur pays d’origine, je voulais relire ces quatre mangas qui bercent mes pensées:

  • Saint Seiya (plus connu en tant que Chevaliers du Zodiaque)
  • Hokuto no Ken (Ken le Survivant)
  • Dragonball
  • City Hunter (Nikky Larson)

Pour des raisons nostalgiques, de qualité d’histoire, de qualité de dessin, de souvenirs, de valeurs transmises, ce sont pour moi les quatre meilleurs mangas qui existent. Je n’ai pas honte de l’avouer non plus, j’ai beaucoup appris au travers de ces différentes histoires et différents personnages…

Un garçon avec une queue de singe…

J’ai terminé aujourd’hui Dragonball et je dois bien reconnaitre qu’après avoir lu les 42 volumes qui composent cette saga des dizaines de fois (sans compter le dessin animé), non seulement je ne m’en lasse pas, mais en plus je prend de plus en plus de plaisir à lire les aventures de Son Goku avec le temps.

D’une histoire qui raconte les aventures d’un petit garçon avec une queue de singe parti à la recherche de boules magiques on en arrive à une légendaire série épique de combats incroyables. Tout ceci sans jamais perdre l’esprit d’origine ni casser le rythme.
Akira Toriyama nous a vraiment offert un manga d’exception grâce à un scénario original et un dessin qui continue de me surprendre. Ce qui fait que Dragonball gardera toujours une place spéciale dans mon cœur…

D’autant plus que c’est ce manga qui m’a intéressé, non seulement comme je le disais au Japon et sa culture, mais aussi directement au dessin qui a engendré ma passion actuelle pour le graphisme.
Je n’irai pas jusqu’à dire que sans Son Goku et  Akira Toriyama je ne serai pas graphiste, mais je pense qu’ils ont beaucoup contribué à le personne que je suis aujourd’hui et ça serait un honneur pour moi de rencontrer maître Toriyama un jour!

 

Sinon, j’attaque City Hunter sous peu… Un manga un peu particulier de cette sélection car il se passe dans un monde « réel » et surtout dans la ville de Tokyo en grande partie. C’est en quelque sorte pour moi un lien direct entre le monde manga et le monde réel….
Shinjuku me voici!

Retour en haut

11

fév

2010

Ouf, je sais ou je dors…

By Loris. Posted in hébergement | No Comments »

Fiou, à un mois du départ, il était temps…

J’ai trouvé un petit Ryokan dans le quartier d’Asakusa qui a une chambre libre pour moi du 11 au 16 mars. C’est pas trop cher et j’ai une chambre seul. Plus tard ça me dérange pas de partager (sauf peut être avec des gros bikers barbus…) mais pour mon arrivée, le temps de me familiariser et de m’installer, je préférais être seul.

Ça sera donc le Kikuya Ryokan à quelques minutes de la Ginza line du metro et à quelques dizaines de minutes du centre d’Asakusa, le quartier plus traditionnel de Tokyo. Ou l’on trouve apparemment pas mal de petites échoppes pour manger pas trop cher.

Pas de bain dans la chambre en revanche… Donc je vais attaquer directement aux bains publics histoire de me familiariser avec les traditions locales.

Et pour la suite, je pense que je vais sortir un peu de Tokyo, puisque j’y passerai de toute manière les 6 semaines d’écoles qui m’attendent dès avril. Me diriger vers l’ouest dans les montagnes… J’ai déjà une petite idée clin d’œil à tous les fans d’Albator, affaire à suivre…

Retour en haut

8

fév

2010

SwissChamp!

By Loris. Posted in préparatifs | 2 Comments »

Que serait un petit suisse comme moi sans son fameux couteau suisse!

Pas grand chose en effet… Je suis donc passé à la boutique Victorinox de la Rue du Marché (qui vaut sérieusement le coup d’œil, croyez-moi) pour me prendre le modèle SwissChamp et ses 33 outils dont je ne vous ferai pas l’inventaire ainsi que de quoi le mettre à la ceinture ou simplement dans la valise.

On ne passe plus les contrôles de sécurité avec une bouteille de déodorant, alors imaginez le carnage que je pourrais faire avec son tournevis intégré! Surtout après avoir regardé Mac Gyver et Man vs. Wild, je vous jure qu’il n’y a pas grand chose qu’on ne peut pas faire avec un couteau selon ces deux…

On va éviter la coupe mulet encore un moment par contre…

Retour en haut

Le site est désormais ouvert, vous pouvez y passer quand vous voulez, vous êtes les bienvenus ici!

Mais si vous souhaitez être tenus au courant un peu plus régulièrement, voici ce que je vous propose:

En RSS

Vous utilisez peut-être déjà les flux RSS (Really Simple Syndication) pour d’autres sites, ça ne sera donc pas un secret pour vous ici. Il vous suffira d’ajouter mon flux RSS à votre Google Reader, NetNewsWire ou autre Firefox…

Via Facebook

Vous êtes probablement nombreux à utiliser Facebook. Sachez que vous pouvez immédiatement devenir fan de « Comme un nuage au Japon » sur Facebook et être mis au courant de chaque nouvel article ainsi que d’autres choses, lieux, liens et bonne adresses, directement sur votre mur!

Via Twitter

Twitter est un outil que j’adore, pour peu que je dispose d’une connexion internet, je pense que je m’en servirai pas mal pour partager des avis, des pensées et même des photos. Jusqu’à mon départ, je continuerai de papoter de mon quotidien, mais ensuite je serai à 100% au Japon.

Twitter est également présent dans la colonne de droite du site en présentant mes trois derniers Tweets (parfois la connexion ne s’effectue pas ou mal avec les serveurs de Twitter, je n’y peux rien, il ne reste qu’à attendre).

Flickr

Flickr offre aux photographes amateurs comme professionnels d’afficher ses photos sur le net. Ça me semble donc être l’outil idéal pour partager mes photos depuis le Japon. Vous l’aurez aussi remarqué: Flickr est présent dans la colonne de droite avec les 9 dernières photos mises en ligne. Pour le moment donc, aucune photo du Japon, mais d’ici un mois, ça devrait arriver!

Visiter ce site régulièrement ou occasionnellement!

C’est une évidence non? J’ai essayé de rendre le site le plus agréable possible, j’espère qu’il vous plaira.

A noter qu’il est optimisé pour Safari, Chrome et Firefox. Compatible Opera ou Internet Explorer 8. Vous risquez de voir de drôles de choses apparaître si vous utilisez Internet Explorer en dessous de la version 8 et la version 6 n’est carrément pas compatible: il est temps d’utiliser un navigateur moderne!

Le compteur

Entre les liens et les dernières photos Flickr, vous aurez remarqué le décompte des jours avant mon départ qui ne manquera pas de se transformer le 10 mars pour compter les jours que j’aurais passé au Japon!

C’est d’ailleurs un bon test pour voir si votre navigateur est à jour: si vous voyez les angles arrondis comme sur l’image ci-dessus tout va bien. Si le bloc est rectangulaire, il est temps de passer à un navigateur moderne avec SafariChrome ou Firefox!

Allez, je vous fiche la paix avec ça et j’espère vous retrouver sur l’un de ces réseaux et souvent sur le site!

Retour en haut

Ceci est la copie (presque) conforme de l’article que vous avez pu trouver sur mon blog en septembre dernier.

Vous vous doutez bien que ceci a bien évolué depuis le jour ou j’ai écrit cet article. Je reviendrais là dessus en temps voulu, mais cet article résume bien mon projet de voyage.

Je le mentionne souvent entre amis, sur twitter, sur facebook et peut-être même ici, mais il est temps de faire un gros point sur mon gros projet du moment: un long voyage au Japon en 2010.

flag-kumo

Une passion qui date…

Déjà tout gamin j’aimais bien regarder ces dessins animés japonais au Club Dorothée, passion perdue et retrouvée en tombant sur le manga Dragon Ball en magasin. Puis d’autre mangas, puis d’autres animés, pour des films, puis les arts martiaux et finalement toute une culture…

Et c’est en 2006, après notre matu, que Coralie et moi avons pu aller voir de nos propres yeux à quoi ce pays ressemblais. J’en suis littéralement tombé amoureux, les japonais sont les personnes les plus gentilles du monde, le pays qui est un vrai contraste entre modernité et tradition (on dit toujours ça, mais c’est vrai !) et il y a un esprit de respect qui me correspond parfaitement.

Je m’y suis senti bien et à peine avions-nous quitté le Japon que je voulais y retourner…

himeji

Un projet désormais concret !

J’ai terminé mon apprentissage de graphiste en août 2009 et j’ai donc décidé il y a quelques mois de réaliser ce rêve. Avant de m’installer, de chercher du travail (enfin… un autre travail), de commencer la vie active réelle, je veux partir. M’ouvrir l’esprit, rencontrer des gens, découvrir une autre culture et enfin vivre ce rêve.

Je décolle donc le mercredi 10 mars 2010 pour Tokyo.

Quand-est-ce que je rentre ? Je ne sais pas encore, mon billet est valable une année, mais je compte rester pour une durée de 6 à 8 mois, je ne sais pas encore exactement…

Qu’est-ce que je vais faire là bas ? Je ne sais pas encore non plus tout ce que je vais faire, mais mon « plan » se décompose en 4 parties majeures:

  • Faire une école de langue, histoire de maitriser au moins le japonais de manière à avoir une conversation simple. Je suis inscrit pour 6 semaines de cours à Tokyo.
  • Faire un stage de graphisme. Une des meilleures choses à faire professionnellement parlant est d’aller m’ouvrir l’esprit ailleurs. Le graphisme japonais est très pur, très beau et très intéressant à mon sens. Ce sont aussi des bêtes de packaging. Je souhaiterais donc effectuer un stage d’une durée d’environ un mois afin de voir le monde du travail là bas et de faire d’autres expériences dans le domaine du graphisme. Je suis actuellement en train de chercher une place.
  • Travailler dans des fermes. J’ai découvert un organisme nommé WWOOF (World Wide Opportunities on Organic Farms) qui me permettrait de travailler dans des fermes à travers le pays. Un autre moyen de rencontrer des gens et de découvrir de nouvelles choses. L’avantage: le travail se fait en échange du gîte et du couvert, donc ce sont des jours à 0.- sur mon budget.
  • Voyager… bien entendu ! Les deux semaines que nous y avons passé avec Coralie nous ont permis de découvrir le Japon, mais ce n’était qu’un apéritif… C’est un pays qui diffère tellement du notre qu’il faut s’en imprégner un peu plus longtemps pour le connaître. J’ai envie de sortir des grandes agglomérations que nous avions visitées, d’aller dans des coins reculés, de prendre le temps de passer le temps que je veux dans un lieu… de faire ma route et ma vie à mon goût pendant un moment.

Pour le reste: on verra bien sur le moment… L’imprévu fait aussi parti de ce voyage.

Je vais aussi probablement passer par la Corée puisque je n’ai pas le droit à un visa et devrai sortir du territoire au moins à un moment afin de renouveler le visa touriste.

tokyo

Et Coralie dans tout ça ??

Vous pensez bien que je n’ai pas oublié Coralie dans cette histoire.

Mais non, Coralie ne vient pas avec moi. Pour que ce voyage réponde réellement à mes besoins (oui je sais c’est égoïste), je dois le faire seul. Pouvoir aller ou je veux quand je veux sans devoir consulter une autre personne. Dormir ou je veux sans me soucier du confort d’un autre, faire mes propres décisions sans avoir à être certain que ça convienne à une autre personne.

De plus, Coralie a encore une année d’école à terminer, elle ne pourrait donc pas partir 6 mois, même si elle le souhaitais.

Mais c’est aussi évident qu’elle viendra passer ses vacances d’été là bas et que nous aurons quelques semaines rien qu’à nous pour se retrouver l’été prochain… Ça sera aussi génial de lui faire découvrir le pays selon ce que j’aurais visité, découvert, aimé tout seul !

Et même si ça va être très difficile pour nous deux qui avons l’habitude de nous voir presque tous les jours, c’est essentiel pour moi de faire ce voyage sous peine de le regretter dans quelques années. Après plus de 5 ans ensemble, il me semble que ça n’est pas un obstacle ! Pour être franc, j’ai peur de la séparation sur le moment, mais absolument pas pour notre couple !

inari

Voilà !

Ce qui est sûr c’est que ce voyage va changer ma vie !!!!

Retour en haut

Ca y est, le site ouvre ses portes à tous ceux qui me connaissent et tous ceux que le Japon passionne et intéresse. Je pars le 10 mars pour 8 mois au Japon et vous retrouverez ici, aussi souvent que possible, le récit de mes aventures.

N’hésitez pas à partager ce site ou à vous abonner en RSS ou même via Facebook.

Je tiens juste à signaler que ce site a été réalisé sur la base d’un thème wordpress réalisé par Jérémie Tisseau que j’ai modifié (beaucoup modifié) pour le personnaliser à mon goût. Merci à lui s’il passe dans le coin!

Retour en haut