4

août

2010

Suit up!

By Loris. Posted in achats, Coralie | 7 Comments »

Ça fait depuis le premier jour que je réfléchis à la manière dont je vais accueillir Coralie à l’aéroport ce matin après 5 mois sans se voir…

Je voulais quelque chose de surprenant dont elle puisse se souvenir! Comme la location d’un groupe de musique aurait été un peu compliqué et le trajet à l’hôtel en hélicoptère un peu trop cher, j’ai pensé à autre chose.

Ça faisait un moment que je voulais m’acheter un costume cravate et on en trouve ici à des prix vraiment vraiment bas. J’ai donc décidé de la surprendre avec un achat pareil alors qu’elle s’attend plutôt à me voir dépenser mes sous dans des trains ou des figurines!!

La photo était vraiment mauvaise, (c’est pour ça que j’ai mis un effet flouté + noir blanc trop-cool-première-année-de-graphisme), je m’en excuse, mais j’avais mieux à faire que de faire la photo parfaite… comme apprendre par le biais de vidéos YouTube comment faire un nœud de cravate!!!

Comme c’était mon premier, la vendeuse m’a gentiment conseillé et j’ai même eu le droit à des retouches pour qu’il m’aille parfaitement. Elle était vraiment adorable avec moi.

Et puis hier, je me suis offert une petite coupe de cheveux à 1000¥ (CHF 12.- / €8,80) qui va bien!

Pour ceux qui savent d’où j’ai tiré le titre de cet article, j’ai fait une petite série photo rien que pour vous! Après tout, c’est quand même Barney Stinson qui m’a inspiré sur ce coup…

Retour en haut

Je profite de mes derniers jours en solitaire pour me faire plaisir dans la mégapole!

IMG_1676

Je dois bien avouer que si j’ai vu beaucoup de choses folles à travers mon périple, Tokyo les bat toutes. Je ne me souvenais plus à quel point cette ville était non seulement énorme, mais aussi grouillante et bruyante. Il faut dire que le contraste avec Hokkaido il y a quelques jours est marquant. En témoigne cette photo prise devant un magasin à Akihabara.

IMG_1664

Ça reste néanmoins une ville que j’adore même si je pense que si je devais venir vivre au Japon, je regarderais plus du coté de Hiroshima ou de Fukuoka, voir même de Matsumoto.

Mais j’y ai quelques jours avant l’arrivée de Coralie et je compte bien en profiter pour faire ce que j’aime y faire ainsi que de découvrir encore et toujours de nouvelles choses! Et quand je dis ça, c’est des choses que je n’ai pas envie d’imposer à ma petite Coralie qui aura déjà bien du souci à me rendre sociable à nouveau!

Dois-je encore préciser que j’aime les trains?! Si oui, je souhaite la bienvenue aux nouveaux lecteurs! ;-)

J’ai donc commencé ma journée un peu tardivement (ça faisait un bail que je n’avais pas mis le réveil après 7h du mat…) par le showroom de Kato. A Fukuoka je m’étais offert un train électrique et Kato est l’un des fabricants (tous compatibles entre eux, ouf) les plus populaires.

IMG_1631

Une vraie caverne d’Ali Baba du fan de trains. Si leurs prix ne sont pas aussi compétitif que certaines boutiques de Akiba, ils ont au moins l’avantage d’exposer absolument chacun de leurs produits!

IMG_1646

J’ai même été surpris de voir qu’ils avaient des (onéreux) modèles suisses!

IMG_1640

Ils ont aussi de très belles vitrines décorées ou quelques trains tournent tranquillement.

IMG_1635

Ca a été très très très difficile de partir les mains vides…

IMG_1644

A l’étage, les circuits sont encore plus impressionnants et, chose courante au Japon, si vous possédez des trains, vous pouvez venir avec et les faire tourner (ici gratuitement) sur les lignes mises à disposition.

IMG_1654

Godzilla était même de la partie!! Ils ont de l’humour! ^_^

IMG_1658

Plus tard je prend le chemin de Akihabara (« Akiba »), repère grouillant de l’électronique, des figurines et des hobbyistes. Je vais payer mes respects au Yodobashi Camera qui est le plus grand magasin d’électronique du Japon (donc probablement du monde j’imagine…) puis je file vers diverses adresses de magasins spécialisés trouvés sur des forums. Malheureusement, beaucoup d’entre eux interdisent les photos. On comprend pourquoi quand on voit la foule qui y évolue (c’était dimanche aussi, le seul vrai jour de congé au Japon).

Pas loin de la gare trône fièrement un gigantesque sex-shop sur 7 ou 8 étages. Les japonais n’ont absolument pas de complexes à aller y faire un tour. Je ne me suis donc pas complexé non plus! Je ne suis pas un habitué des sex-shop mais je pense qu’ils doivent avoir tout ce qui est possible et imaginable: sex toys, cordes, menottes, gels, lotions, poupées, élargisseurs de pénis, costumes et bien sûr les habituels DVD…

IMG_1663

Je fais plus du repérage sur les diverses boutiques d’électronique, de figurines et de hobby que des achats mais là encore je suis tombé sur un circuit de location et vous pouvez constater que la moyenne d’âge est loin de celle qui va encore à l’école…

IMG_1671

Au rez-de-chaussée de ce magasin se trouvait tout un tas de goodies liés au monde du train. J’ai adoré les chaussettes mais malheureusement ils n’en font pas en taille 42… Il faut croire que seuls les enfants auront le privilège de se promener avec des Shinkansen aux pieds…

IMG_1668

Même si je n’ai pratiquement fait que du repérage pour voir ce qui se fait et comparer les prix qui varient considérablement d’un magasin à l’autre, je n’ai pas pu résister à m’offrir quelques petits souvenirs…

IMG_1680

Deux carnets de notes, l’un au couleurs de la Yamanote Line (ligne circulaire emblématique de Tokyo) et l’autre sur les trains locaux, un stylo Yamanote qui sera parfait pour écrire dedans, une petite lanière (Yamanote toujours) pour mon apareil photo, des baguettes Shinkansen (vous y croyez vous?!), un livre d’illustration de trains personnifié en filles mignonnes ou sexy comme les japonais savent si bien le faire et le must du must, le désormais inutile et donc indispensable… mètre ruban Shinansen!!

Si c’est pas geeky ça! Et c’est que le début!

Retour en haut

13

juil

2010

Kaiyodo Figure Museum

By Loris. Posted in achats, fun, Kansai | 2 Comments »

Ma visite à Sekigahara n’ayant pas duré toute la journée, j’ai pris le train pour la petite ville de Nagahama au Nord de Maibara en espérant trouver de quoi m’occuper quelques heures. Je savais qu’il y a avait un château et des rues marchandes traditionnelles mais c’est en arrivant à l’office du tourisme que j’ai découvert un prospectus pour le Musée de la figurine Kaiyodo. Pas d’hésitations: c’est là que je vais!!!

IMG_1201

Kaiyodo est un fabriquant de jouets qui gagne de plus en plus de succès et qui existe depuis quelques décennies maintenant. Il est très populaire en ce moment pour la splendide collection Revoltech et des licences à succès telles que Evangelion, Hokuto no Ken, Queen’s Blade (un anime de pervers…) ou encore plus récemment Batman.

IMG_1217

Le musée à la particularité de présenter essentiellement non pas des pièces uniques mais bel et bien des objets de séries. Tous réunis au même endroit et souvent présentés dans des dioramas soignés, ça en jette drôlement!

IMG_1221

Beaucoup de collections de trading toys aussi. Les trading toys, comme leur nom l’indique sont des jouets vendus sous emballage sans qu’on puisse voir ce qu’il contient. Comme les cartes Panini, il faut en acheter plusieurs et les échanger afin d’avoir la collection complète. C’est très très populaire au Japon et on en trouve sur tous les thèmes: animaux, nourriture, armes, voitures, personnages, appareils électroniques et j’en passe.

IMG_1206

Il y a aussi, et c’est une chose dont les (hommes) japonais raffolent pas mal de statues et figurines de jolies jeunes filles plus ou moins dénudées. Mention spéciale à cet espèce de vaisseau-spatial-femme-transformable. Pas de très bon goût, mais il faut avouer que c’est original…

IMG_1243IMG_1244IMG_1245

Mais je dois dire que ce qui m’a le plus éclaté, c’est de prendre une photo avec la statue taille réelle de Kenshiro de « Hokuto no Ken » (Ken le Survivant dans sa version si bien traduite en français). Franchement, une statue pareille dans mon salon ça le ferait grave!!

IMG_1211

Il va de soi que la boutique du musée propose tout ce que vous voulez et il m’a été très difficile de résister (faute de place dans la valise)!

Le Lonely Planet disait à propos de Nagahama que c’était une ville qui « réserve d’agréables surprises », on ne peut pas dire mieux!!!

Retour en haut

23

mai

2010

Toujours mieux équipé!

By Loris. Posted in achats, Fukuoka, photo | 8 Comments »

Considérons ça comme un cadeau d’anniversaire. Mon Canon 500D est une vraie bombe, mais de par sa taille et son poids, il n’est pas toujours évident, ni de l’avoir partout avec moi, et dans certains cas, simplement de pouvoir prendre une photo un peu plus discrètement.

J’ai donc décidé de me faire un petit cadeau et de m’offrir un compact pour compléter ma « collection numérique » déjà composée d’un réflexe et d’une caméra HD (dont vous avez pu découvrir quelques échantillons sur YouTube).

IMG_3164

Il s’agit d’un Canon s90 qui m’a plu pour non seulement être très compact (un des critères était: il doit tenir dans ma poche) mais surtout proposer des fonctions de réglages proches du réflexe et dispose d’un capteur plus grand que la moyenne des compacts du moment.

Pour ceux qui connaissent le Canon G11, il s’agit simplement de son petit frère avant subi un régime mais partageant les mêmes gênes. Et surtout un objectif équivalent 28-105mm f/2-4,9 stabilisé.

IMG_0006

Je pense que je vais bien pouvoir en profiter pour avoir tout le temps sur moi un appareil un peu plus performant que l’iPhone… En soirée au resto ou simplement en ballade un peu plus light…

Retour en haut

8

mai

2010

100¥ Shop, le paradis du pas cher

By Loris. Posted in achats, fun | 2 Comments »

Voilà encore un truc typique du paysage nippon: les magasins « tout à 100¥ » (100¥ = CHF 1.14 = € 0.80). On y trouve de tout et n’importe quoi à un prix plus qu’agréable. On trouve de ces magasins partout et certains, comme celui ou j’ai pris les photos ici à Fukuoka, sont vraiment énormes.

IMG_0782

Généralement c’est le rayon papeterie qui est le plus imposant. Une quantité incroyable de carnets, stylos, gommes et accessoires pour 100¥. Il est difficile de s’arrêter quand on commence à remplir un panier… Alors c’est certain que la qualité d’une plume ne sera pas terrible, mais un carnet de notes, de croquis, un stylo à bille ou une fourre plastique, généralement ça tient bien la route.

IMG_0783

Mais on y trouve aussi des habits, des accessoires, de la décoration pour la maison, de la vaisselle, des jouets, des produits ménagers, de la nourriture (des choses bradées parce que bientôt périmées), des petits produits électroniques et bien sûr l’habituelle quantité de choses parfaitement inutile qu’on aime tant au Japon.

C’est donc un incontournable au Japon et franchement, il vous sera difficile d’en sortir les mains vides…

Retour en haut

Ne soyez pas effrayé par ce mot étrange, il veut simplement dire téléphone portable.

En effet, au Japon c’est un objet qui fait partie de la culture populaire depuis de nombreuses années et qui y est ancré d’une manière encore plus forte que chez nous.

On dit souvent que ne pas avoir de numéro de téléphone au Japon c’est ne pas exister. Ça n’est pas complètement juste: ne pas avoir de téléphone ni d’adresse e-mail serait plus correct.

IMG_2679

Contrairement à chez nous ou, avant l’iPhone et premiers smartphones grand public, Internet sur un téléphone portable était une chose un peu obscure, ici au Japon c’est courant et depuis des années.

Les japonais n’envoient pas de SMS mais des mails, ceci depuis des bien longtemps, bien avant que les mots 3G et smartphone fassent partie du langage courant. Chaque personne reçoit donc avec son numéro de téléphone une adresse e-mail et c’est un moyen de communication majeur. Il n’y a qu’a regarder la proportion de gens qui pianotent sur leur mobile dans les transports publics pour s’en rendre compte.

On peut tout faire avec son téléphone, inclus payer des achats, regarder la TV et prendre les transports en commun (une puce dans la téléphone contient votre abonnement). Si ce n’est l’interface et les applications, les portables japonais n’ont absolument rien à envier à l’iPhone. On ne voit d’ailleurs pas beaucoup de téléphone pommé par rapport à l’Europe ou les États Unis. En revanche le choix de mobiles en vente dans les magasins est tout bonnement hallucinant. Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs.

Il est donc difficile de garder un contact avec les gens que l’on rencontre si l’on a pas un numéro et un mail (j’entend un mail de téléphone, les japonais le différencient bien du mail ordinateur). Sans compter le prix des appels avec mon téléphone suisse et le fait que certains numéros soient inaccessibles depuis un portable étranger.

C’est pourquoi je me suis offert hier un joli petit portable très japonais avec une carte prépayée chez l’opérateur SoftBank (oui, j’ai déjà personnalisé le fond d’écran, que voulez-vous… ;) ).

IMG_2675

C’est vraiment abordable et ça va me simplifier la vie sur place avec les copains de l’école mais surtout avec les amis japonais que je commence à me faire ici à Fukuoka. Si vous êtes là pour une durée plus courte que moi, que vous avez besoin d’un téléphone absolument et que vous voulez faire encore plus simple, il est possible de louer un téléphone dans les aéroports.

Je sus donc paré pour la vie japonaise mobile, même si passer de l’écran tactile de l’iPhone à un bon vieux clavier est une sensation étrange…

Retour en haut

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de mes découvertes…

Avouons-le, pas mal de gens de ma génération se sont intéressés au Japon en premier lieu à travers les mangas et l’animation japonaise. C’est aussi mon cas, je ne le cache pas, même si j’ai eu des « facteurs agravants » par la suite en découvrant d’autres facettes de la culture.

Et donc vous imaginez bien que de venir « au pays de Son Goku » c’est un peu le paradis pour quiconque aime les mangas et surtout aime les produits dérivés (proders)…

Tokyo

A Tokyo, si vous voulez des proders, il faut de suite sauter dans le le premier train ou métro en direction de Akihabara (Akiba pour les intimes). Ce quartier, premièrement réputé pour l’electronique est aujourd’hui un vrai nid à merveilles pour le collectionneur occidental.

Il y a des dizaines de boutiques qui se suivent les unes derrière les autres et s’entassant la plupart du temps sur plusieurs étages, chacun dédié à un type de produit particulier (figurines, jeux-vidéos, cartes, maquettes, trains électriques, softball, rayon adulte, etc.).

IMG_0860

Il ne faut donc pas hésiter à rentrer dans les boutiques et à grimper les étages, on trouve de tout et n’importe quoi. Dans un magasin qui semblait naze au rez de chaussée, vous trouverez peut-être la perle rare au 5ème étage…

Ou vous rentrerez sans vous en rendre compte dans un magasin 100% adulte, ne vous sentez pas gêné, les japonais ne le sont pas. Faites simplement demi-tour.

Il ne faut pas non plus hésiter à se prommener un peu dans divers magasins, pour un même produit, d’un magasin à l’autre et parfois dans le même magasin (!!) les prix peuvent varier du simple au double. Cela vient du fait que certaines boutiques ne vendent pas leurs produits mais mettent à disposition des espace de vente pour que chaque particulier puisse y vendre ses produits. Un Ebay offline.

Alors notez le lieu (croyez-moi, vous allez vous perdre et ces boutiques se ressemblent toutes) et revenez plus tard si vous n’avez pas trouvé mieux ailleurs.

Face à la gare de Akiba se dresse un magasin comme vous ne l’avez jamais vu: Yodobashi Camera. Un monstre sur 9 étages dont le dernier est consacré aux jouets.

Yodobashi Akiba, les Fnac peuvent aller se rhabiller!

Sachez aussi que si vous cherchez des l’electronique, du gros ou du petit, du neuf ou de l’usagé, allant du dernier modèle de réflexe numérique de Canon ou d’un vieux morceau de carte mère de PowerBook G3, c’est à Akiba que vous serez dans votre monde.

A Tokyo, dans le quartier de Shibuya, pas loin de la gare, sortie Hachiko, on trouve un très grand Mandarake qui vaut le détour.

IMG_1029

Mais si vous voulez un endroit à ne pas manquer à Tokyo, prenez le train depuis Shinjuku jusqu’à Nakano. Face à la gare il y a une ruelle qui vous emmènera à une centaine de mètres à Nakano Broadway. Littéralement un centre commercial du proder.

Kyoto

La 2ème grande ville touristique n’est pas aussi pourvue de boutiques que Tokyo. Ce n’est pas ici que vous allez tomber des nues devant les magasins, surtout si vous étiez à Tokyo avant. On y trouve néanmoins quelques boutiques sympathiques dans les arcades parallèles a Kawaramachi dori entre Shijo-dori et Sanjo-dori.

IMG_1675

Pour être franc, je n’ai pas tellement cherché, mais je suis sur qu’il doit y avoir au moins un ou deux magaisns de jouets quelque pas dans la ville.

Osaka

Osaka, la 3ème ville du pays (la seconde étant Yokohama, on a tendance à la prendre pour un quartier de Tokyo car les deux villes sont cote à cote) est un petit paradis du jouet.

Juste au Sud Est de la gare de Namba (au Sud de la station Osaka) se trouve Den-Den Town, l’Akihabara locale.
Même si on n’y a pas la même ambiance, niveau boutique, c’est tout aussi bien. Ici: mêmes conseils qu’à Akiba: flânez, farfouillez et vous trouerez votre bonheur!

Le paradis des collectionneurs en tout genre!

Si vous vous intéressez comme moi aux maquettes de trains, vous aller passer du temps dans certaines boutiques monstrueuses qui proposent autant de neuf que d’occasion. Pour les bricoleurs ou les amateurs de diorama, il y a même des articles abîmés que l’on peut obtenir à très très bon prix!

Les plus petites villes

En attendant de pouvoir un peu parler de Fukuoka dans laquelle je vais passer 6 semaines, j’ai été agréablement surpris de voir tout ce qu’on trouvait dans des villes de tailles plus raisonables (Kobe, Hiroshima).

Sachez que contrairement à chez nous, ce ne sont pas du tout des produits marginaux. Alors entrez dans n’importe quel magasin de jouets et vous trouverez à coup sur des figurines Saint Seiya, Dragon Ball, des gashapon et trading figures de toute sorte, des maquettes Gundam ou autres, des peluches, jouets et collectibles de toutes sortes! Tout comme on trouve des Lego et des petites voitures dans n’importe quel Toys’r'us ou King Jouet chez nous.

Tonari no Totoro!

Oui, le Japon est bel et bien le pays du manga et vous ne pourrez vous empêcher de ramener au moins une petite figurine et pour les filles, une petite mascote adorable du genre Hello Kitty ou un Totoro géant! J’en connait une à qui ça plairait bien…

Retour en haut