Le Shukkei-en est un jardin traditionnel japonais qui a pour ambition de jouer avec les perspectives et les dimensions pour reproduire un monde miniature. Il s’agit d’une visite très plaisante au cœur de Hiroshima.

IMG_4503

Il a bien entendu été détruit par la bombe atomique puisqu’il n’était qu’à quelques centaines de mètres de l’épicentre mais été reconstruit au plus fidèle.

IMG_4475

On y trouve aussi toute une faune assez surprenante. En plus des habituels carpes de l’étang, des araignées d’eau et des tortues, on croise des crabes terrestres par dizaines et Reto m’a même dit qu’il y avait vu un serpent lors de sa visite.

IMG_4483

La petite visite laisse vagabonder son esprit et ses yeux dans ce monde qui se veut miniature…

IMG_4491

C’est une visite que je n’avais pas pu faire en mars car en cette saison le jardin ferme plus tôt et je ne regrette pas d’être revenu pour le voir!

IMG_4522

Retour en haut

4

juil

2010

Un passage par Hiroshima

By Loris. Posted in Hiroshima, photo | 3 Comments »

La ville ou je souhaitais me rendre après Shikoku étant un peu compliquée à rejoindre, j’ai décidé de faire escale à Hiroshima plutôt que de passer la journée dans les transports publics! C’est une ville que j’aime beaucoup et il y a quelques petits choses que je n’avais pas eu le temps de faire quand je l’avais visitée en mars.

IMG_4442

Comme cette fois il ne pleuvait pas cette fois, j’en ai profité pour refaire une fois le tour du parc de la paix et du dôme de la bombe A. Je me suis bien éclaté avec mon appareil photo! Un peu de ciel bleu après des jours de grisaille ça fait du bien!

IMG_4465

Même si l’histoire du lieu reste tragique, c’est un endroit ou il fait bon se promener: tout est propre et bien organisé.

IMG_4452

La photo d’origine du dôme rappelle quand même ce à quoi il ressemblait au cas ou on oublierait la tragédie du 6 août 1945.

IMG_4447

Et de retour à mon hôtel ce soir, je me suis amusé un peu plus à faire des photos de nuit. Il fait beau et chaud, c’est un vrai plaisir de déambuler dans cette ville à pied entre les rues bloquées à la circulation, les larges trottoirs et les galeries marchandes…

IMG_0968

Retour en haut

Aujourd’hui le soleil daigne se montrer, je profite donc de cette belle journée pour aller sur l’île de Miyajima, un peu à l’extérieur de Hiroshima. Cette île est réputée pour être l’un des trois plus beaux paysages du pays (les deux autres étant la langue de sable de Amanohashidate et les îles de la baie de Matsuhima) et donc un lieu que l’on se doit de visiter si l’on est au Japon (en 2006, avec Coralie nous avions fait l’aller retour depuis Kyoto en une seule journée, viva Shinkansen!).

IMG_2038

Et c’est vrai que une fois sur place il est difficile de ne pas succomber au charme du « toori flottant ».

IMG_2045

Le sanctuaire auquel il appartient vaut aussi la peine qu’on le visite. J’ai eu de la chance, quand je suis arrivé c’était marrée haute, on avait vraiment les pieds dans l’eau, ce qui rend l’endroit encore plus beau.

IMG_2050

Mais il y a plein de choses à voir sur l’ile, entre les parcs et autres sanctuaires, chaque balade nous emmène dans un endroit un peu plus charmant… Je me suis même offert une petite sieste sur un banc dans la colline tellement je m’y sentais bien.

IMG_2107

Et si vous avez la chance de pouvoir traîner un peu, peut-être tomberez-vous aussi sur un cycle de marrée haute/marrée basse et pourrez-vous marcher jusqu’aux pieds du toori qui est finalement plus grand qu’il semble quand il est immergé…

IMG_2141

Vous l’aurez compris, une fois de plus il s’agit d’un incontournable. C’est un endroit qui mérite bien son titre de l’une des trois plus belles vues du Japon même si c’est de ce fait l’un des endroits les plus visités…

L’île se trouve à une vingtaine de minutes en train et environ 1h20 en tram du centre de Hiroshima. On s’y rend en ferry et pour ceux qui ont le JR Pass, les ferrys JR sont gratuits pour vous!

Retour en haut

1

avr

2010

Musée Mazda

By Loris. Posted in Hiroshima, musée | No Comments »

Le Japon est un gros gros producteur automobile, il serait dommage de passer à côté de cette facette de leur économie! N’ayant pas pu visiter l’usine Toyota à Nagoya, je me jette donc sur l’occasion de visiter le musée Mazda à Hiroshima.

IMG_2013

La visite de 90mn est guidée et sur réservation uniquement mais est complètement gratuite. Il y a un tour le matin à 10h en anglais et un autre à 13h30 en Japonais. Plus d’infos sur le site du musée. Elle se compose de trois parties: historique de la marque, technologies et tour dans la chaine d’assemblage (ou il est malheureusement interdit de prendre la moindre photo).

IMG_2002

L’historique retrace l’histoire de Mazda à travers ses véhicules clés, de leur première moto (produite à l’époque pour Mitsubishi, c’est pourquoi elle arbore leur logo) jusqu’au voitures plus récentes en passant bien entendu par les premières production avec moteur rotatif.

IMG_1998

Ensuite on passe à la partie technique qui parle essentiellement du moteur rotatif que je n’ai pas eu tellement le temps de lire car le tour avançait vite et il y a beaucoup de monde en même temps. Des modèles, des maquettes et des films sont là pour expliquer son fonctionnement mais aussi sa production, sans oublier bien sûr les moteurs conventionnels.

IMG_2005

Si vous ne savez pas ce que c’est qu’un moteur rotatif ou que vous voulez en savoir plus, je vous conseille ce site qui commence à se faire connaitre et qui s’appelle Wikipedia! :D

On nous parle aussi de la manière dont sont créées et designées les voitures, mais aussi de comment les carrosseries sont formées. Très impressionnant puisque l’acier, à la base en simple feuille est tout bêtement moulé d’un seul coup pour prendre sa forme finale. Aussi simplement que je découpe des étoiles dans la pâte à biscuits à Noël…

Finalement on pénètre dans la chaine de production. C’est dommage qu’il ait été interdit de prendre des photos car c’est réellement impressionnant. Les voitures avancent très lentement tandis que des hommes et des robots assemblent à la chaîne les différentes pièces. Afin de ne pas trop lasser les travailleurs, sur chaque chaîne de production peuvent êtres assemblés 4 modèles de voitures différents. Ceci aiderait les employés (les robots, eux, s’en fichent) à rester motivés puisqu’ils ne font pas exactement la même chose toute la journée.

Chaque voiture met 17h du début à la fin de la chaîne et 1000 employés travaillent en 2x8h chaque jour, 5 jour par semaine, des conditions de travail raisonnables, je m’attendais à des heures impossibles.

Une fois assemblées et contrôlées, les voitures sont stockées dans l’énorme parking avant d’être chargées dans des bateaux. Encore un fois: pas le droit de prendre des photos de l’extérieur des bâtiments.

Ce qui est vraiment impressionnant, c’est qu’on nous emmène en bus depuis la réception jusqu’au musée et que pendant les 10-15mn du trajet, on ne fait que traverser le complexe de Mazda. On passe devant tous les département (R&D, design, usine de moteurs) sans jamais sortir de chez Mazda, c’est vraiment énorme. Il y a même des immeubles à disposition des employés qui habitent trop loin pour rentrer la semaine, un stade de foot et de baseball je crois et un petit sanctuaire privé!

Même si vous n’êtes pas un grand fanatique de voitures (je ne le suis pas, moi c’est les trains et les Lego!), c’est une visite qui vaut le coup, juste pour voir une fois de ses propres yeux une chaine d’assemblage de voitures. La guide avait un anglais parfait et savait très bien répondre aux questions qu’on lui posait sur l’usine ou les voitures.

« J’espère que votre prochaine voiture sera une Mazda » furent ses mots d’au revoir, on s’y attendait!

Retour en haut

Hiroshima est l’une des villes japonaises les plus connues à travers le monde. Et c’est pas pour ses boutiques ou ses temples…

La ville est donc profondément marquée psychologiquement par le premier bombardement atomique de l’histoire le 6 aout 1945 à 8h15. Je précise psychologiquement car extérieurement il s’agit d’une ville très animée et assez agréable (bon, la pluie, la grisaille et la brume ne font pas des photos très gaies, je l’accorde). En revanche, côté monuments, il n’y a plus grand chose qui a plus de 65 ans, vous vous en doutez…

IMG_2015

Je me suis donc promené du Dôme de la bombe A jusqu’au musée de la Paix. Le Dôme est l’un des seuls bâtiments qui soit resté debout. Ceci vient du fait qu’il était en pierre et non pas en bois comme beaucoup de constructions de l’époque mais aussi que la bombe a explosé quasiment à la verticale de son emplacement, évitant de ce fait de souffler les murs.

Un endroit avec une atmosphère particulière…

IMG_1995

Plus loin dans le parc, on trouve la flamme de la paix qui sera éteinte le jour ou l’on détruira la dernière arme nucléaire. Autant dire qu’elle risque de brûler encore longtemps.

IMG_2024

Le musée, le mémorial, la flamme et le Dôme, sont dans un même alignement, on y a une très belle perspective.

IMG_2029

Au fond du parc derrière la flamme, on retrouve le Musée de la Paix qui retrace l’histoire d’Hiroshima et du Japon ainsi que les événements d’avant, pendant et après le bombardement.

IMG_2021

C’est un musée poignant qui en vaut vraiment la peine si vous êtes dans le coin. Il démontre la cruauté et l’absurdité d’une telle mesure. Il se garde quand même de trop dévoiler l’absurdité et la cruauté de l’armée japonaise dans la guerre du Pacifique. Mais une telle mesure reste quand même impressionnante quand on nous présente tous les faits les uns à côté des autres. On apprend aussi pourquoi Hiroshima a été choisie comme cible première, les origines de la production nucléaire dans le monde et l’histoire militaire du Japon.

La bombe a explosé à environ 600m du sol. Créant un second soleil qui a réduit la ville à l’état de cendre sur des kilomètres. En 1 seconde 70000 personnes sont volatilisées littéralement sur place, 70000 autres personnes mourront dans les jours ou les années qui suivent de la suite de brûlures, blessures ou radiations. La première bombe atomique utilisée à des fils de guerre explosa ce matin comme les autres, tuant majoritairement des innocents, des enfants, des écoliers, des familles…

IMG_2030

On a aussi beaucoup de témoignage de survivants, d’objets d’époque et de documents (même des photos du champignon atomique prises par des personnes en dehors de la ville) d’époque. Le musée est très poignant mais mis à part 2 salles qui montrent des photos de personnes voir même des restes de morceaux de corps (cheveux, ongles, peau), il n’y a rien de gore. Que ceux qui redoutent ce genre d’images se rassurent, c’est pas la fête au crado. Si le musée est si poignant c’est qu’il montre du doigt la bêtise humaine dans sa plus grande folie.

Je pense que c’est un incontournable de Hiroshima, que ce musée (entrée 50¥) est un appel à la paix et à l’harmonie et que même si c’est pas très rigolo comme visite, il est important d’apprendre et de comprendre les conséquences physiques et psychologies d’un bombardement nucléaire.

Retour en haut