On est en droit de se poser la question tellement l’activité de cette ville semble se tourner autour de la bière… Bien entendu, la 5ème ville du pays et chef-lieu de Hokkaido a bien d’autres centres d’intérêt mais de ce que j’en ai vu durant ma petite journée, c’est bien la bière qui occupe les esprits!

IMG_1514

Le musée de la bière Sapporo est le seul musée de ce genre au Japon, il est gratuit et se situe dans la première usine de bière Sapporo. Il présente bien entendu le processus de fabrication de la bière mais aussi l’historique de la marque. Peu d’infos sont affichées en anglais mais on vous prête à l’entrée une brochure détaillée et traduite de toute l’exposition.

J’ai appris qu’avant la guerre, les trois plus grandes marques de bière que sont Sapporo, Yebisu et Asahi faisaient toutes partie de la brasserie Sapporo. Suite à la création de lois anti-monopole, Sapporo a conservé Yebisu mais à revendu Asahi. Aujorud’hui ce sont probablement les deux plus gros concurrents du pays en termes de boissons (soft drinks ou bière). Intéressant de se trouver dans un pays qui ne connait pas l’omniprésence de la Coca-Cola Company…

IMG_1506

La brasserie aurait du être fondée à Tokyo, mais dans le but d’inciter les japonais à « coloniser » le Nord, beaucoup d’industries furent installées à Sapporo, région fraîche qui se prête par ailleurs bien à la production de bière!

IMG_1512

Une partie qui a beaucoup intéressé mon œil de graphiste a été celles concernant les publicités, panneaux promotionnels et packagings.

IMG_1513

La toute première canette en alu de bière Sapporo n’avait pas les ouvertures des canettes modernes, il fallait l’ouvrir… avec un ouvre boîte. J’imagine pas les dégâts après quelques verres d’ouvrir une bière sans s’ouvrir les doigts…

IMG_1515

Diverses publicités télé étaient diffusées, la pub japonaise étant particulièrement divertissante (et c’est que le prénom), je me suis fait un plaisir de tout regarder!

IMG_1521

On a un peu l’impression de se transformer en bière… N’est-ce qu’une impression?!

IMG_1523

A la fin du musée, toutes ces images donnent un peu soif… C’est donc le moment idéal pour une petite dégustation!! Soit une bière de votre choix pour 200¥, soit trois différentes pour 400¥. Des petits biscuits d’apéro sont offert avec. Ça plus le wifi gratuit, j’ai passé un bon moment assis à ma table! :-)

IMG_1525

Il faut aussi savoir que durant tout l’été, un grand parc au centre ville qui s’étale sur plusieurs kilomètres entre deux rues parallèles est transformé en « beer-garden ». Les brasseries s’étalent les unes à côté des autres pour le plus grand plaisir des habitants de Sapporo qui s’y retrouvent entre amis pour boire un verre. je m’y serai bien installé un moment mais la pluie m’a plutôt incité à aller me prendre un cappuccino qu’une bière fraîche…

IMG_1527

Mais tout le monde n’est pas aussi douillet que moi apparemment!!

IMG_1526

Je serai de retour dans quelques jours avant de prendre l’avion pour Tokyo, je compte bien y revenir si le soleil est de la partie!!

Retour en haut

27

juil

2010

Le parc national de Toya

By Loris. Posted in Hokkaido, musée | No Comments »

Au Sud de Hokkaido se trouve le lac Toya formé par une caldeira de cette région à l’activité volcanique très présente.

En effet, la dernière éruption date de 2000 et celle qui a eu lieu en 1944 n’a eu comme conséquence que le « simple fait » de faire pousser une nouvelle montagne dans le paysage!

IMG_5568

Comme toutes les régions non desservies par le train (on arrive en train à la gare de Toya mais on doit prendre le bus pour se rendre à Toyako-Onsen, au bord du lac Toya) c’est un peu la misère pour se déplacer. Les bus japonais ne sont strictement jamais à l’heure contrairement aux trains et la fréquence varie entre un par heure et 4 par jour…

J’arrive néanmoins à destination et trouve une confortable et économique chambre d’hôtel.

Je file de suite au centre des visiteurs du parc qui nous renseigne gratuitement sur la région et surtout au musée volcanologique qui en fait partie (l’entrée au musée est payante en revanche, 600¥).

IMG_1483

On y apprend l’histoire du volcan qui est apparemment tellement routinier que depuis le début du siècle passé, les villes alentours ont pu être évacuées complètement dès le début des « symptômes » d’une éruption. On nous dit « le volcan ne ment jamais » ce qui permet de prévoir plus ou moins les éruptions. Pas mal de méthodes de volcanologie modernes sont issues des premières études du volcan.

Un film explique dans les détails (et en anglais sur demande d’un casque audio!) l’histoire du volcan. Les films de l’éruption de 2000 ou l’on voit clairement des pluies de rochers détruire les bâtiments ou les rails de trains déformés par les mouvements de la terre sont particulièrement impressionnants.

IMG_1482

Après la visite du musée, je prend le dernier bus (à 16h!!!!) pour me rendre au Showa Shinzan (littéralement Nouveau mont Showa) un volcan dont la formation date… de 1944! C’est quand même bizarre de se dire que le volcan que j’ai sous les yeux est plus jeune que… mon grand-père. (que je sale au passage: n’ayant pas internet, ma maman lui imprime régulièrement les nouveaux articles).

IMG_5565

Il n’est pas possible de l’escalader malheureusement. C’est compréhensible quand on voit les émissions de gaz, mais j’aurais bien aimé défier cette jeune montagne!

Ensuite je me rend au sommet du mont Usu, le volcan principal de la région. La montée en téléphérique est un peu chère, mais la vue de son sommet sur le lac et les alentours est splendide.

IMG_5573

Il est possible de se promener un peu autour du sommet (mais pas d’y monter). En revanche, aucun chemin de va depuis le départ du téléphérique ou depuis Toyako-Onsen jusqu’ici, c’est bien dommage.

IMG_5576

Vu que les bus ont des horaires de poste de campagne et que j’ai pas vraiment envie de m’offrir un taxi, je rentre à pied au bord du lac pour une petite marche de quelques kilomètres.

IMG_5583

Le lac Toya se voit animé durant tout l’été d’un feu d’artifice quotidien! J’enfile donc le yukata (kimono léger en coton) fourni à l’hôtel et vais m’installer au bord de l’eau pour voir ça.

IMG_1495

Ceux qui ont déjà fait des photos de feux d’artifices savent ce que ça rend: pas grand chose. Je vous laisse donc imaginer des explosions multicolores au dessus d’un lac paisible. Vraiment splendide! Certains explosaient à même l’eau, vraiment magnifique.

Je note quand même un peu d’ironie… C’est un parc national et on nous interdit de ramasser la moindre fleur ou de tuer le moindre insecte mais on fait exploser des fusées au dessus de l’eau…

Enfin bon… Au moins c’était joli et j’ai bien rigolé en voyant quelques personnes se retourner deux fois pour s’assurer qu’elles avaient bien vu un gaijin en yukata…

Retour en haut

Aomori est la dernière grande ville au Nord de Honshu et donc ma dernière étape sur la route de Hokkaido.

IMG_1472

Il faut bien l’avouer, ça n’est pas une ville avec beaucoup d’attraits touristiques, ça reste néanmoins une promenade agréable.

Avant la construction du tunnel de Seikan qui permit la liaison ferroviaire entre Honshu et Hokkaido, la seule solution pour traverser était le bateau. Le Hakoda-maru a effectué cette tache bravement pendant des années et pour sa retraite, ce ferry a été transformé en musée mémorial.

IMG_1470

Quasiment aucune info en anglais, même pas le dépliant, mais les expositions sont assez explicites pour rendre la visite intéressante.

Ce bateau traversait donc la mer par n’importe quelle saison et étant donné que l’on se trouve bien au Nord, en hiver la traversée devait s’avérer moins paisible que celle pour Okinawa…

IMG_1459

J’ai pu me lettres aux commandes du bateau et je m’imaginais bien en vaillant capitaine de navire devant braver les tempêtes hivernales…

IMG_1461

Le musée ne date pas d’hier comme le prouve le « simulateur dernier cri » de bateau dont les graphismes n’ont même pas de quoi coller la honte à la Nintendo première du nom. Ça m’a fait beaucoup rire!

IMG_1460

La particularité de ce ferry est qu’il chargeait aussi des trains. Une fois arrivés à Aomori, ces derniers étaient chargés dans le bateau dont le niveau le plus bas dispose de voies de garage, puis ils continuaient leur route une fois arrivés de l’autre côté, à Hakodate.

IMG_1468

De l’autre coté du port se trouve l’immeuble ASPM en forme de triangle. C’est un centre touristique et culturel composé essentiellement de boutiques de souvenirs, de petits stands parlant de la région, d’un cinéma à 360° jouant un film sur la préfecture et bien entendu d’un étage avec vue sur la baie.

IMG_1462

Au début du mois d’août un splendide festival anime la ville qui est alors parcourue de chars illuminés. Malheureusement pour moi il a lieu… la semaine prochaine. Je me console en me disant que si j’étais arrivé le bon jour, je n’aurais probablement pas trouvé d’hébergement.

IMG_1473

La bonne chose c’est que les chars viennent d’être terminés et aujourd’hui était un peu leur baptême. J’ai donc pu en admirer quelques uns et c’est vrai qu’une fois illuminés, c’est magnifique!

IMG_1475

Les festivals japonais (matsuri) sont vraiment une partie de la culture nipponne qui fait plaisir à voir…

IMG_1476

Retour en haut

21

juil

2010

Aizu-Wakamatsu

By Loris. Posted in château, musée, Nord de Honshu, temple | No Comments »

Aizu-Wakamatsu est une ville du Nord de Honshi réputée pour son histoire. C’était ma visite du jour.

Après mon repas (histoire de ne pas avoir le ventre vide), j’ai commencé mes visites par une distillerie de Saké. Peu d’infos en anglais, mais juste assez pour comprendre comment ça se passe. Evidemment, on finit par la boutique ou il est bien entendu possible d’acheter du saké mais aussi de tous les goûter. Et le saké japonais c’est drôlement bon, froid au chaud, brut ou mélangé à d’autres boissons, à vous de voir!

IMG_1405

Le château de la ville n’est pas un original et en plus il est en rénovations (au moins, pour une fois, on me l’annonce à l’office du tourisme en arrivant). Mais comme il contient un musée, je décide d’aller en faire la visite pour me cultiver un peu…

IMG_1406

A part pour nous dire qu’on ne peut pas prendre de photos, il n’y a absolument pas une seule info en anglais. Et c’est pas la minuscule maison de thé dont la visite est incluse dans le billet du château qui va me consoler: le jardin est minuscule et il faut débourser encore 500¥ pour un thé vert (san pâtisserie). Très très décevant, j’ai eu un peu l’impression de me faire voler 500¥…

Je me dirige plus tard vers une partie historique de la ville mais comme il se fait déjà tard (enfin, il est tôt, mais tout ferme à 16h30-17h…) et que je n’ai pas envie de renouveler l’expérience du musée ou je ne comprend que les images, je prend plutôt la direction d’un temple un peu curieux.

IMG_5296

D’une forme hexagonale, il est sensé contenir 33 représentations de Kannon (déesse Bouddhiste de la Compassion) mais ce qui le rend si spécial c’est son double escalier en spirale qui permet de monter et descendre jusqu’en haut du bâtiment sans jamais passer deux fois au même endroit.

IMG_1413

C’est simple mais assez déconcertant surtout quand d’autres personnes pénètrent dans le temple et qu’ils montent au sommet, qu’on les entend, mais qu’on ne les croise jamais.

IMG_1407

En revenant au centre ville je vois une vieille maison et des portraits d’un homme que j’ai l’impression de connaitre…

Le Dr. Hideyo Noguchi, vous le connaissez sans le connaitre si vous êtes déjà venu au Japon. Et franchement, plus je le vois, mieux je me porte…

IMG_1422

C’est simplement le personnage qui figure sur les billets de 1000¥ (~ CHF 12.-/9€)! Je me disais bien qu’on était bon copains tous les deux!

IMG_1430

L’entrée à son petit mémorial ne coute en revanche que 10% de son image…

Retour en haut

15

juil

2010

Takayama

By Loris. Posted in centre de Honshu, musée, visites | No Comments »

Pour ma première journée dans les Alpes Japonaises (région montagneuse grosso-modo située à l’Ouest de Tokyo et au Nord de Kyoto), je me dirige vers la petite ville de Takayama qui a su garder un cachet authentique qui manque tellement dans beaucoup de villes.

IMG_1292

On peut y voir des maisons de marchands très bien conservées et qui font désormais d’agréables rues pour se promener, manger ou faire du shopping. Les distilleries de saké (alcool de riz japonais) sont aussi légions.

IMG_1293

On peut aussi y visiter un ancien bâtiment gouvernemental destiné à l’époque Edo à la collecte des taxes et la gestion de la région. Le pays était gouverné par la famille Tokugawa (mais si, rappelez-vous, le clan vainqueur de la Bataille de Sekigahara) et on peut y observer leur blason sur les draps qui ornent l’entrée.

IMG_1291

J’y ai suivi une visite guidée en anglais et gratuite qui m’a permis d’en savoir un peu plus sur la manière dont le pays était gouverné à cette époque. Au niveau du bâtiment, plus je visite ces grandes et anciennes maisons, plus je me dis que j’aurais aimé vivre au Japon il y a 400 ans…

IMG_1282

La ville conservant aussi beaucoup d’anciennes maisons, j’ai visité la demeure Yoshijima, une ancienne famille de marchands de la ville. Elle est réputée pour son architecture dans le plus pure style japonais.

IMG_1300

Elle fait régulièrement l’objet de publications dans des livres ou des magasines d’architecture. Et c’est pas la pile de livres à disposition dans l’une des pièces faisant référence à ce lieu qui dira le contraire.

IMG_1304

De nouveau, je me dis que j’aimerais bien y vivre. J’aurais un peu de mal à caser des bibliothèques pour mes figurines, mais j’aurais plein de place au sol pour les trains et les lego! ;-)

IMG_1305

En tout cas ça m’a permis de me mettre à l’abri quelques instants car, devinez quoi, il pleut encore!

IMG_1302

Sur le chemin du retour à l’auberge de jeunesse (comme le train pour venir ici m’a coûté bonbon, j’ai fait économique pour la nuitée) je suis tombé sur un étrange magasin. Une sorte de musée de figurines, de toys et d’accessoires de films.

IMG_1316

Je trouvais l’entrée à 500¥ pour quelques mètres carrés un peu cher, mais en discutant un peu avec le tenancier, il m’a dit que son oncle est un ami proche de James Cameron et que bon nombre d’objets présentés sont des originaux ayant servi au tournage. Dans la liste des choses présentes: un costume de Cylon Battlestar Galactica (série originale), un costume d’Alien ayant servi au film, un masque d’alien de Star Wars et un Terminator. Il m’a dit que c’est le seul modèle original qui existe pour ce dernier!

Et toutes ces pièces originales dans cette petite ville des Alpes Japonaises… Encore une bonne surprise!

Retour en haut

14

juil

2010

Musée Miho

By Loris. Posted in Kansai, musée | 2 Comments »

Le Musée Miho est un endroit très particulier perdu au milieu de la montagne au Nord de Kyoto. Sa visite ne peut pas laisser indifférent…

IMG_1271

Ce musée présente des collections d’art et d’antiquités du monde entier, mais très franchement, ce qui en fait son principal attrait c’est sa situation et son architecture très particulière.

IMG_1254

Imaginé par l’architecte I.M. Pei qui est aussi l’auteur de la pyramide du Louvre, le musée est à 80% enterré dans le sol de la montagne afin de préserver le paysage. On y accède en voiture électrique depuis le centre d’accueil en passant successivement dans un tunnel et sur un pont suspendu.

IMG_1266

L’architecte a voulu conserver un esprit des temples qui sont généralement construits en haut des montagnes. C’est pour ça que les toits sont inspirés de l’architecture traditionnelle japonaise et qu’à l’intérieur, même si le bâtiment est de verre et de métal, on y retrouve une ambiance boisée très subtile.

IMG_1260

Je ne parle même pas de la vue sur la vallée qui, pour peu que la pluie se calme, rend l’endroit encore plus majestueux.

IMG_1272

Et quand je parle de pluie, croyez-moi on a été convenablement servi!

IMG_1259

Même si vous ne vous intéressez pas tellement aux musées d’art, celui-ci dispose de l’une des plus belles muséographie que j’ai vu jusqu’à maintenant (bien entendu, les photos était interdites, il faudra vous déplacer…) et le seul bâtiment en vaut le détour!

IMG_5067

Il peut facilement se faciliter depuis Kyoto en passant par la gare de Ishiyama et en finissant le trajet en bus.

Retour en haut

13

juil

2010

Pèlerinage guerrier à Sekigahara

By Loris. Posted in Kansai, musée | 3 Comments »

Si vous vous intéressez un tant soi peu à l’histoire du Japon, vous avez probablement déjà entendu mentionner le nom de Sekigahara. C’est dans la plaine de Sekigahara qu’à eu lieu le 15 septembre 1600 la plus grande bataille de l’histoire du Japon (2ème guerre mis à part).

IMG_1197

C’est en effet ici que les armées de l’Est menées par Tokugawa Ieiasu ont vaincu après une journée de combats les armées de l’Ouest résultant sur presque 300 ans d’unification et de paix dans le pays.

C’est aussi à Sekigahara que Miyamoto Musashi (plus grand samouraï de l’histoire du pays, vous avez entendu parler de lui plus d’une fois sur ce blog) aurait fait ses premières armes à l’âge de 16 ans et dans le clan des vaincus.

Comme je n’étais pas loin et que j’ai toujours rêvé de mettre les pieds ici tellement j’ai entendu parler de cet endroit dans les livres et les mangas, j’ai décidé d’y faire une petite visite. Même si je savais que le lieu n’allait pas être débordant d’animation.

J’ai commencé ma visite par le musée folklorique qui porte mal son nom puisqu’il est uniquement dédié a la bataille de Sekigahara.

IMG_1191

A l’entrée, une grande maquette de la plaine est animée de lumière et de sons (en anglais, c’est le seul endroit du musée ou en en trouve) et raconte en détail le déroulement de la bataille. Le reste du musée présente des répliques ou des originaux d’armes, d’armures, d’outils ou de peintures liées à la bataille. Photos interdites.

Après la visite du musée, je me dirige vers le lieu ou la bataille s’est terminée. Cet endroit est simplement marqué d’une colonne en pierre. C’est un peu envoutant de se dire que le destin du pays s’est joué à cet endroit même il y a 410 ans…

IMG_1195

Un peu plus haut se trouve le lieu du camp de l’un des seigneurs de guerre. S’il n’y a pas non plus grand chose s’intéressant à y voir, la vue sur la plaine permet de se rendre compte du choix de cet endroit comme lieu stratégique.

IMG_1200

Sekigahara n’est pas un lieu rempli de choses à voir, mais le but de mon voyage est d’aller là ou je veux. Comme c’est un endroit qui me faisait rêver depuis des années, je suis content d’avoir pu un peu m’imprégner de l’âme de tous les guerriers qui ont combattus ici et qui ont fait du Japon ce qu’il est aujourd’hui!

Retour en haut