Après une journée plutôt agréable de promenades en montagne à Nikko, j’attaque mon deuxième jour tôt pour partir à la découverte des nombreux temples et sanctuaires de la ville. Il fait déjà très chaud…

Il faut savoir que ce « bout de colline » est considéré comme parc national et que bon nombres d’endroits du parc sont classés à l’UNESCO.

IMG_5214

Nikko fut un temps un centre religieux important puis perdu sa suprême. Il redevint un centre d’intérêt premier lorsque Iemitsu Tokugawa décida d’y bâtir le tombeau de son grand-père: Ieyasu. Pour ceux qui n’auraient pas suivi ma petite escapade à Sekigahara, Ieyasu est l’unificateur du Japon et la famille Tokugawa reigna d’une main de fer sur le pays pendant presque trois siècles.

S’en suivit, au 19ème siècle, la restauration Meiji, période dont je vous avais parlé lors de ma visite de Kagoshima et qui sonna la glas du reigne des Tokugawa.

IMG_5256

Les temples et sanctuaires de Nikko sont donc recouverts du blason des Tokugawa et on a l’impression que tout ici à été bâti pour démontrer leur grandeur et leur puissance.

IMG_5268

Le sanctuaire principal, le Tosho-gu abrite plusieurs curiosités en plus de son architecture extravagante.

IMG_5240

A l’entrée, on peut y voir les trois célèbres singes: ne vois pas le mal, n’entend pas le mal et ne dis pas le mal.

IMG_5248

Face aux singes, c’est un éléphant qui est taillé dans le bois. La particularité de cette sculpture vient, entres autres, du fait que son auteur n’avait jamais vu cet animal!

IMG_5247

Plus loin, pour rester dans le thème des animaux, le Nemuri-neko (chat qui dort) est une petite statue renommée à travers tout le Japon… car on dirait vraiment un chat qui dort! Bah oui!

IMG_1375

Passé le petit chat, on grimpe des dizaines de marches pour arriver jusqu’au mausolée de Ieyasu. Juste devant moi marchait le gars qui est chargé de… remplir le distributeur automatique en haut des marches. J’ai compté qu’il avait environ entre 30 et 40 kg de thé vert sur le dos… Je peux vois dire qu’il était heureux d’être arrivé au sommet, surtout par cette chaleur.

Le mausolée est un tantinet mégalo mais je pense que c’est une caractéristique génétique dans la famille. De nouveau, on retrouve le fameux blason un peu partout.

IMG_5271

Le bâtiment principal était en rénovation quand je suis arrivé. On se garde bien de vous le dire à l’office du tourisme ou à l’entrée… Qu’à cela ne tienne, ça ne ma pas empêché de visiter l’intérieur (photos interdites) ni tous les pavillons environnants.

IMG_5243

En ressortant, la salle du dragon rugissant est un beau lieu d’architecture mais son attraction principale vient du fait que l’acoustique de la salle a été travaillé de telle sorte que, quand un moine frappe deux bouts de bois sous la tête du dragon peint au plafond, on a l’impression de l’entendre rugir!, saisissantEt c’est seulement quand il frappe à cet endroit là! (photos interdites ici aussi)

Après mon repas, je reprend la visite des autres temples et sanctuaires. Malheureusement je rencontre une vielle connaissance qui m’a accompagné pendant quelques jours de mon voyage et que je n’avais vraiment plus envie de voir: la pluie!

IMG_5292

Il y a plusieurs grandes choses à voir à Nikko et un ticket combiné permet de tous les voir. Ne faîtes pas comme moi: n’achetez pas le ticket combiné du Tosho-gu qui permet simplement de voir le Nemuri-Neko et le tombeau de Ieyasu (qui ne sont pas inclus dans le vrai billet combiné). J’ai du racheter un autre ticket…

IMG_1381

Il faut dire que si Nikko est l’un des points d’attraction touristique du pays et que je n’ai jamais vu autant de menus en anglais et de personnes parlant l’anglais dans les magasins, pour tout ce qui est des visites, il faut s’accrocher… Les cartes sont mal fichues, on a peu d’infos justement sur les tickets et pour trouver les divers bâtiments à visiter, il faut parfois s’armer de patience pour comprendre les plans pas à l’échelle et s’amuser à déchiffrer les kanjis des panneaux qui ne sont pas traduits. J’ai vu des coins de campagne paumés mieux équipés pour recevoir les étrangers!

Dernière chose, et c’est fort dommage: on ne nous donne pas un seul dépliant à l’entrée. Tout juste un plan schématique photocopié. Pourtant ce lieu à des choses à raconter il me semble!

IMG_5267

J’ai donc terminé ma journée sous la pluie et dans la foule (c’était une bonne chose que je dorme sur place la veille, j’ai peu être aux premières heures à l’entrée du parc et c’était déjà bien rempli).

Mais j’ai compris ce qui fait la renommée de Nikko. Même si c’est un peu kitsch sur les bords (d’habitude les temples et sanctuaires sont très sobres au Japon), c’est un vrai petit bijou d’architecture, de peinture et de sculpture!

A un jet de pierre de Tokyo (il y a même des trains sans changements depuis Asakusa, mais ce sont des lignes privées non inclues dans le JR Pass), il serait dommage de se priver!

Retour en haut

Aujourd’hui je débute mon voyage sur la côte San-In (dans la partie inférieure de Honshu au Nord de San-Yo qui elle va grosso-modo de Osaka à Shimonoseki en passant par Hiroshima) par la petite ville de Izumo.

IMG_4526

Il s’agirait d’une petite ville de campagne assez commune si elle n’accueillait pas en son sein le plus important et le plus ancien sanctuaire Shintô du Japon. L’Izumo Taisha serait âgé de 1500 ans et on dit que tous les esprits shintô s’y retrouvent chaque année.

IMG_4550

Malheureusement ce qu’on ne dit pas… c’est qu’il est actuellement en rénovations. La plus grande partie des bâtiments est donc cachée sous des belles et grosses bâches grises. Ça casse un peu le charme du lieu qui reste néanmoins imposant!

IMG_4533

Une des particularité de ce sanctuaire sont les gigantesques cordes en blé tressé suspendues à l’entrée. On espère qu’elles sont bien accrochées…

IMG_4538

Si on arrive à jeter une pièce et la faire tenir dans la corde, notre vœu sera exaucé! Après quelques essais et quelques courses pour retrouver ma pièce de 5¥ au sol, j’ai réussi à l’insérer dans la corde! :-)

IMG_4600

On peut aussi voir que c’est un sanctuaire très fréquenté en voyant les tablettes de prières accrochées par les visiteurs… J’y ai même rencontré un homme qui est venu ici depuis Tokyo pour 2 jours juste pour visiter le sanctuaire.

IMG_4548

A environ 10km du sanctuaire se trouve le cap Hi no Misaki qui offre un splendide panorama!

IMG_4581

Son phare serait le plus haut du Japon d’une hauteur de 43m (c’est ce qu’on m’a dit, je ne sais pas s’il y en a de plus haut). On peut y gravir les 160 et quelques marches pour admirer la vue depuis le sommet!

IMG_4594

Et j’ai de la chance, le ciel est découvert aujourd’hui!

IMG_4568

Dernière petit détail au sujet d’Izumo. En japonais cela s’écrit 出雲, le second kanji est simplement celui du nuage: kumo! Je suis donc un peu chez moi…

IMG_4525

Retour en haut

11

mai

2010

Dazaifu

By Loris. Posted in Kyushu, photo, sanctuaire, temple | 4 Comments »

A moins d’une heure de train de la gare de Fukuoka Tenjin se trouve la petite ville de Dazaifu réputée pour ses temples et sanctuaires. C’est là que j’ai passé, avec deux amies de l’école, la journée de dimanche. C’est la visite idéale pour sortie de l’agitation de Fukuoka et visiter des lieux plus naturels et plus spirituels.

Petite minute culturelle

Les sanctuaires sont shintoïstes et facilement reconnaissables aux portiques (tooris) qui en marquent l’entrée. Ils sont dédié aux divinités de la nature et on y trouve des représentations d’animaux et de divinités mythologiques la plupart du temps.

Les temples quant à eux sont bouddhistes ou zen. On y trouve des représentations typique tel que Bouddha ou Kannon.

Les deux religions cohabitent en parfaite symbiose, de nombreux japonais adeptes des deux croyances. Le shintô est plus axé sur l’instant présent et la vie, tandis que le bouddhisme plus axé (en tout cas au Japon) sur l’après-vie. Prenez-en de la graine les autres religions: ça vous évitera de vous mettre sur la tronche sans cesse depuis des millénaires…

Voilà, loin de moi l’idée de donner un cours de religions, je ne prétend pas en savoir beaucoup sur les religions au Japon, mais je voulais juste pointer la différence pas toujours évidente au premier abord entre les temples et les sanctuaires.

IMG_2872

Pour être franc, je me suis baladé la tête vide, donc je ne me souviens plus du nom des lieux, je m’en excuse. Mais les principaux temples et sanctuaires sont facilement trouvable depuis la gare Nishitetsu et c’est de toute manière un bonheur de découvrir au hasard de ses pas…

IMG_2856

Le sanctuaire principal est charmant, bordé d’étangs, de ponts en arches et d’arbres, c’est un endroit ou il fait bon se promener.

IMG_2849

On y trouve quantité de statues et autres sculptures très fines et très belles.

IMG_2838

En revenant en direction de la gare, on peut faire un petit crochet vers un temple bouddhiste zen qui arbore un splendide jardin sec dans l’avant-cour et un jardin humide encore plus magistral derrière.

IMG_2870

L’entrée coûte 200¥ et c’est pas cher payé pour un endroit d’une telle pureté et d’un tel calme.

IMG_2877

Je pourrais rester dans un endroit comme celui-ci pendant des heures.

IMG_2887

Après notre repas, nous prenons le dessert dans une petite maison de thé ou l’on nous sert un mocchi cuit (je ne me souviens plus du nom) ainsi qu’un thé dans lequel flottent des paillettes d’or…

IMG_2918

nous marchons un peu plus loin hors de la foule et des sentiers habituels vers un petit temple à une vingtaine de minutes de la gare.

IMG_2938

A nouveau, le calme et la pureté du lieu sont particulièrement agréables.

Encore une fois, le lieu idéal pour sortir de la ville… Une quarantaine de minutes en train pour environ 300¥ depuis la gare de Fukuoka-Tenjin.

Retour en haut

Aujourd’hui le soleil daigne se montrer, je profite donc de cette belle journée pour aller sur l’île de Miyajima, un peu à l’extérieur de Hiroshima. Cette île est réputée pour être l’un des trois plus beaux paysages du pays (les deux autres étant la langue de sable de Amanohashidate et les îles de la baie de Matsuhima) et donc un lieu que l’on se doit de visiter si l’on est au Japon (en 2006, avec Coralie nous avions fait l’aller retour depuis Kyoto en une seule journée, viva Shinkansen!).

IMG_2038

Et c’est vrai que une fois sur place il est difficile de ne pas succomber au charme du « toori flottant ».

IMG_2045

Le sanctuaire auquel il appartient vaut aussi la peine qu’on le visite. J’ai eu de la chance, quand je suis arrivé c’était marrée haute, on avait vraiment les pieds dans l’eau, ce qui rend l’endroit encore plus beau.

IMG_2050

Mais il y a plein de choses à voir sur l’ile, entre les parcs et autres sanctuaires, chaque balade nous emmène dans un endroit un peu plus charmant… Je me suis même offert une petite sieste sur un banc dans la colline tellement je m’y sentais bien.

IMG_2107

Et si vous avez la chance de pouvoir traîner un peu, peut-être tomberez-vous aussi sur un cycle de marrée haute/marrée basse et pourrez-vous marcher jusqu’aux pieds du toori qui est finalement plus grand qu’il semble quand il est immergé…

IMG_2141

Vous l’aurez compris, une fois de plus il s’agit d’un incontournable. C’est un endroit qui mérite bien son titre de l’une des trois plus belles vues du Japon même si c’est de ce fait l’un des endroits les plus visités…

L’île se trouve à une vingtaine de minutes en train et environ 1h20 en tram du centre de Hiroshima. On s’y rend en ferry et pour ceux qui ont le JR Pass, les ferrys JR sont gratuits pour vous!

Retour en haut

Située à une quaranaine de minutes en train de Kyoto, c’était ma première visite à Nara. Cette ville fut, avant Kyoto et Tokyo, la première capitale du pays. Ce qui en fait un haut lieu historique et culturel!

IMG_1684

La ville est surtout connue aujourd’hui pour héberger le plus grand Bouddha du Japon (plus grand encore que celui que j’avais vu à Kamakura) dans ce qui serait la plus grande construction en bois du monde, le Todai-ji.

IMG_1732

Je n’ai pas de photo ou l’on se rend compte de la taille (généralement, j’essaye d’éviter les autres touristes aux vestes fluos sur mes photos), mais imaginez qu’il prend toute la hauteur du bâtiment ci-dessus…

IMG_1752

Un peu plus haut sur la colline, c’est le charmant sanctuaire de Kasuga Taisha qu’il faut voir.

IMG_1781

Ce sanctuaire shinto est bordé de lanternes et un cryptoméria géant nous contemple en son centre…

IMG_1789

Un truc assez sympa à Nara, c’est les daims! En effet, cet animal sacré du shintoisme est présent un peu partout en ville, et pas que sous la forme de symbole…

IMG_1694

On en croise littéralement à chaque coin de rue quand on s’éloigne d’à peine quelques centaines de mètre de la gare de Nara.

Il est possible d’acheter des petites galettes à 150¥ pour les nourrir. Mais attention, ils sont voraces, ils n’hésiteront pas à vous faire croire qu’ils s’intéressent à la miette que vous avez dans une main pendant qu’un autre mange toute le paquet que vous avez dans l’autre…

IMG_1682

Nara est vraiment une ville à voir si vous être dans la région de Osaka ou Kyoto (chacun à moins de 45mn en train). Mais ne faîtes pas comme moi, si vous venez en saison haute… réservez à l’avance!

Retour en haut

Faute de connexion internet ce jour là, cet article rédigé le 26 mars a été publié plus tard.

S’il y a bien une visite dont je me réjouissais et pour laquelle j’ai désespérément attendu le soleil jusqu’à mon dernier jour, c’est bien Fushimi-Inari.

IMG_1662

Ce sanctuaire au Sud-Est de Kyoto est dédié aux divinités du riz et au renard. En effet, les gens ont pour coutume de venir faire leur prière de succès professionnel ici. Des centaines, si ce n’est des milliers de tooris (portiques shinto) ont été plantés tout le long de la montagne par des entreprises ou des particuliers pour leur porter chance.

IMG_1652

Ce qui fait que l’on se ballade dans des tunnels complets de tooris et rend le lieux magique et magistral.

IMG_1625

On a vraiment l’impréssion d’être passé dans un endroit hors du temps et du monde…

IMG_1649

Il faut compter entre 2h et 4h pour grimper en haut de la colline et redescendre. En incluant au sommet une petite minute pour faire un vœu de bonne fortune…

IMG_1610

A mon sens, s’il y a une chose à voir à Kyoto (même si les autres temples valent le coup, bien entendu) c’est ici!!

Retour en haut

Faute de connexion internet ce jour là, cet article rédigé le 24 mars a été publié plus tard.

On ne peut pas dire que j’aie été gâté durant mon séjour à Kyoto niveau météo. Quasiment que de la pluie…

Voici néanmoins une petite revue de quelques unes de mes visites, même si je n’ai pas souvent sorti mon appareil photo et même si il y a d’autres temples et jardins qui mériteront une nouvelle visite le jour ou je retournerai à Kyoto sous le soleil…

Nijo-jo

Le château de Kyoto. S’il n’égale pas en hauteur ses cousins de Himeiji ou Inuyama car dépourvu de donjon (effondré ou pris feu durant une guerre, je ne sais honnêtement plus), il vaut le détour car il est très étendu et sa visite permet de se rendre compte des coutumes et du monde de vie de l’époque…

IMG_1505

Il est cerné par un jardin magnifique.

IMG_1512

To-ji

Le To-ji est un temple que l’on remarque facilement en arrivant en train à Kyoto car il se situe un peu au Sud de la gare et est connu pour posséder la plus haute pagode du Japon, il se voit donc de loin.

IMG_1514

En dehors de l’impressionnante pagode et du splendide jardin, on peu y admirer de splendides statues de divinités bouddhiques (interdit d’y prendre des photos, il vous faudra aller voir de vos yeux). Même pour un fervent non croyant comme moi il est difficile de rester de marbre devant de si belles réalisations…

IMG_1519

Ginkaku-ji

Le Pavillon d’Argent (à ne pas confondre avec le Kinkaku-ji, Pavillon d’Or que je n’ai pas eu le temps d’aller visiter cette fois). En le voyant on se dit « belle arnaque, il est même pas en argent » (le Pavillon d’Or en revanche est réellement recouvert d’or).

Ginkaku-ji

Mais on se rend vite compte que passé le beau pavillon, ce qui fait la beauté du lieu c’est son magnifique jardin zen… L’un des plus beaux de Kyoto… La ballade est extrêmement plaisante et si vous avez l’occasion d’y aller en suivant le chemin de philosophes qui longe un petit canal, la promenade n’en sera que mieux.

IMG_1566

Vive la pluie…

Si vous faîtes toutes ces visites sans pluie, contrairement à moi, vous en profiterez d’autant plus… Mon regret est de n’avoir pas pu aller voir le fameux Kinkaku-ji mais surtout le Ryoan-ji, un jardin zen très célèbre et d’une beauté incontestable…

Mais il faut avouer que le calme de la pluie et son aspect posant et reposant a donné à ces visites un charme particulier.

Retour en haut