Je profite de mes derniers jours en solitaire pour me faire plaisir dans la mégapole!

IMG_1676

Je dois bien avouer que si j’ai vu beaucoup de choses folles à travers mon périple, Tokyo les bat toutes. Je ne me souvenais plus à quel point cette ville était non seulement énorme, mais aussi grouillante et bruyante. Il faut dire que le contraste avec Hokkaido il y a quelques jours est marquant. En témoigne cette photo prise devant un magasin à Akihabara.

IMG_1664

Ça reste néanmoins une ville que j’adore même si je pense que si je devais venir vivre au Japon, je regarderais plus du coté de Hiroshima ou de Fukuoka, voir même de Matsumoto.

Mais j’y ai quelques jours avant l’arrivée de Coralie et je compte bien en profiter pour faire ce que j’aime y faire ainsi que de découvrir encore et toujours de nouvelles choses! Et quand je dis ça, c’est des choses que je n’ai pas envie d’imposer à ma petite Coralie qui aura déjà bien du souci à me rendre sociable à nouveau!

Dois-je encore préciser que j’aime les trains?! Si oui, je souhaite la bienvenue aux nouveaux lecteurs! ;-)

J’ai donc commencé ma journée un peu tardivement (ça faisait un bail que je n’avais pas mis le réveil après 7h du mat…) par le showroom de Kato. A Fukuoka je m’étais offert un train électrique et Kato est l’un des fabricants (tous compatibles entre eux, ouf) les plus populaires.

IMG_1631

Une vraie caverne d’Ali Baba du fan de trains. Si leurs prix ne sont pas aussi compétitif que certaines boutiques de Akiba, ils ont au moins l’avantage d’exposer absolument chacun de leurs produits!

IMG_1646

J’ai même été surpris de voir qu’ils avaient des (onéreux) modèles suisses!

IMG_1640

Ils ont aussi de très belles vitrines décorées ou quelques trains tournent tranquillement.

IMG_1635

Ca a été très très très difficile de partir les mains vides…

IMG_1644

A l’étage, les circuits sont encore plus impressionnants et, chose courante au Japon, si vous possédez des trains, vous pouvez venir avec et les faire tourner (ici gratuitement) sur les lignes mises à disposition.

IMG_1654

Godzilla était même de la partie!! Ils ont de l’humour! ^_^

IMG_1658

Plus tard je prend le chemin de Akihabara (« Akiba »), repère grouillant de l’électronique, des figurines et des hobbyistes. Je vais payer mes respects au Yodobashi Camera qui est le plus grand magasin d’électronique du Japon (donc probablement du monde j’imagine…) puis je file vers diverses adresses de magasins spécialisés trouvés sur des forums. Malheureusement, beaucoup d’entre eux interdisent les photos. On comprend pourquoi quand on voit la foule qui y évolue (c’était dimanche aussi, le seul vrai jour de congé au Japon).

Pas loin de la gare trône fièrement un gigantesque sex-shop sur 7 ou 8 étages. Les japonais n’ont absolument pas de complexes à aller y faire un tour. Je ne me suis donc pas complexé non plus! Je ne suis pas un habitué des sex-shop mais je pense qu’ils doivent avoir tout ce qui est possible et imaginable: sex toys, cordes, menottes, gels, lotions, poupées, élargisseurs de pénis, costumes et bien sûr les habituels DVD…

IMG_1663

Je fais plus du repérage sur les diverses boutiques d’électronique, de figurines et de hobby que des achats mais là encore je suis tombé sur un circuit de location et vous pouvez constater que la moyenne d’âge est loin de celle qui va encore à l’école…

IMG_1671

Au rez-de-chaussée de ce magasin se trouvait tout un tas de goodies liés au monde du train. J’ai adoré les chaussettes mais malheureusement ils n’en font pas en taille 42… Il faut croire que seuls les enfants auront le privilège de se promener avec des Shinkansen aux pieds…

IMG_1668

Même si je n’ai pratiquement fait que du repérage pour voir ce qui se fait et comparer les prix qui varient considérablement d’un magasin à l’autre, je n’ai pas pu résister à m’offrir quelques petits souvenirs…

IMG_1680

Deux carnets de notes, l’un au couleurs de la Yamanote Line (ligne circulaire emblématique de Tokyo) et l’autre sur les trains locaux, un stylo Yamanote qui sera parfait pour écrire dedans, une petite lanière (Yamanote toujours) pour mon apareil photo, des baguettes Shinkansen (vous y croyez vous?!), un livre d’illustration de trains personnifié en filles mignonnes ou sexy comme les japonais savent si bien le faire et le must du must, le désormais inutile et donc indispensable… mètre ruban Shinansen!!

Si c’est pas geeky ça! Et c’est que le début!

Retour en haut

15

mar

2010

Bye bye Tokyo

By Loris. Posted in Tokyo, voyage | No Comments »

Ça y est, après déjà 5 jours à Tokyo qui m’ont semblé être des semaines tellement j’ai vu de choses, je quitte la mégapole demain matin! C’est vraiment une ville que j’adore, mais je suis content de bouger un peu. Seul, je le disais plus tôt, on voit beaucoup de choses très vite j’ai donc fait le tour des « grandes choses à voir » ici.

IMG_1062

Mais je me réjouis d’y revenir plus tard et surtout servir de guide à Coralie quand elle me rejoindra cet été! D’ici là je vais probablement y revenir une fois. J’aimerais beaucoup y trouver une chose à faire pour y rester plus longtemps: wwoof ou un petit job, à voir.

Demain je prend les train pour Hakone, petite ville offrant apparemment un splendide panorama sur le Fuji. J’espère qu’il fera un temps clair demain car même si je suis à ses pieds, c’est pas dans la brume que je vais profiter de la vue…

Je n’ai rien réservé, j’y vais un peu à l’aventure, mais j’imagine qu’en cette saison et en semaine je devrais pouvoir trouver une petite place dans une auberge de jeunesse. Au pire je flanquerai un coup à mon budget en passant la nuit dans un hôtel plus cher…

Internet…?

En revanche, je ne sais pas si j’aurais encore du wifi ou même internet à disposition… Alors je ne sais pas quand je pourrais vous poster des nouvelles dès demain. Si ça vous démange, passez voir ma page Facebook (pas besoin d’être inscrit pour la visualiser) ou comme dirait Ace Ventura: « attendez plus longtemps! ».

A plus et merci d’être toujours plus nombreux à me lire!

Retour en haut

15

mar

2010

Le train et le métro à Tokyo

By Loris. Posted in Tokyo, train, voyage | 2 Comments »

D’une efficacité sans pareil et même fierté nationale, les transports ferroviaires au Japon sont tout bonnement géniaux! D’abord, le Japon a l’un des réseaux les plus denses du monde (à l’image de la Suisse): on peu se rendre à peu près n’importe ou en train. Ensuite, ce qui fait leur grande fierté (et la honte de la SNCF…) c’est leur ponctualité! J’avais lu il y a quelques années que la moyenne annuelle des retards du Shinkansen (train à grande vitesse japonais) ne dépassait pas les 15 secondes!

IMG_1044

Et il faut avouer que se déplacer dans Tokyo en train ou en métro est un vrai bonheur. Passé l’aspect un peu compliqué au début, on se rend vite compte que c’est très bien organisé, très bien indiqué et que l’on trouve quasiment tout le temps des plans en caractères romains (ou romaji). Au pire des cartes de poche sont disponibles en romaji à quasiment chaque station.

Les stations sont toujours annoncées en anglais ainsi que les correspondances. A Tokyo on n’a que l’embarras du choix: 13 lignes de métro capable de vous faire arriver dans le moindre recoin de la ville ainsi que d’innombrables lignes de train.

La Yamanote Line est la pièce maitresse de ce jeux car c’est une ligne circulaire qui scinde la ville et traverse la plupart des grands quartiers (Shinjuku, Shibuya, Tokyo Station, Ueno, etc.). On fait le demi tour en environ 30mn, donc c’est assez rapide.

Yamanote line, sunday night...

Mais le must sont les machines à billet. On peut toujours les switcher du japonais à l’anglais et il est littéralement impossible d’acheter le mauvais billet. En effet, au cas ou on aurait payé pour un trajet trop court, il suffit d’aller vers une machine similaire à l’arrivée et qui calculera la différence à payer pour être en règle. Elles prennent les billets et les pièces et… rendent la monnaie, on a pas l’habitude de ça quand on est genevois!

IMG_1030

Ici il n’y a pas de contrôle dans les trains (les trains régionaux en tout cas, les Shinkansen ont le droit à un contrôleur qui fait une courbette à l’entrée et sortie de chaque wagon), chacun paye son ticket avant et passe des bornes pour entrer vers les quais, comme le métro de Paris. A la différence que là ou a Paris on a le droit à d’énormes portails contre la fraude, les petits portiques japonais sont très souvent ouverts: pour la simple et bonne raison que ça ne viendrait à personne l’idée de ne pas payer son billet!

Au niveau tarifs on est dans le très raisonnable puisqu’un ticket de métro de base coûte 160¥ (1,90 CHF), un ticket journalier 710¥ (8,30 CHF) et un ticket de train de base 130¥ (les billets de train et de métro ne sont pas compatibles (pas la même entreprise), mais ceux qui ont le JR Pass peuvent prendre le train tant qu’ils veulent!

IMG_0932

C’est donc un vrai bonheur de se déplacer en transports publics à Tokyo, d’autant plus que les gens sont très polis, très cordiaux, ça ne pousse pas et le top du top: des marques au sol nous indiquent l’emplacement des portes (photo ci-dessus)!

Retour en haut

14

mar

2010

Mariages au sanctuaire Meiji

By Loris. Posted in photo, sanctuaire, Tokyo | 1 Comment »

Faute de parade cosplay intéressante (on m’avait promis!!!), je suis allé me ballader dans le sanctuaire Meiji de Harajuku. Une sorte de Central Park à la japonaise datant de la restauration Meiji (je vais pas vous faire un cours d’histoire: ~1800).

IMG_1003

J’ai été agréablement surpris de découvrir que le dimanche beaucoup de couples viennent s’y marier.

IMG_1014

Ça crée une ambiance très calme et très belle. Je n’ai pas osé trop mitrailler pour ne pas déranger, par contre j’ai bien rigolé quand la jeune mariée et sa coupe de cheveux de 50cm ont dur rentrer dans la voiture!

Et ma photo préférée de la journée: une jeune fille en kimono. C’était tellement joli comme scène qu’on aurait pu croire qu’elle posait pour moi…

Memories of a modern girl...

Retour en haut

Après ma petite virée à Saitama pour le musée du train, je décide d’aller observer un peu les gens à Ginza, le quartier grand luxe de Tokyo. La bonne nouvelle c’est que le week-end, Ginza est piétonne jusqu’à 17h, c’est assez agréable et même grisant de se retrouver à pieds au milieu d’une avenue aussi grande!

IMG_0985

Juste devant le magasin Abercrombie & Fitch (que l’on sent avant de le voir, ceux qui ont déjà été dans l’une des succursales savent de quoi je parle) je rencontre un photographe qui va devenir mon nouveau Flickr Friend! C’est assez sympa de faire des rencontres spontanées et de papotter une dizaines de minutes avec une personne en partant d’un seul point commun: la photo. Par contre lui et son Nikon on grimacé devant mon Canon… ;-)

Une visite de courtoisie à l’Apple Store, un magasin de jouets (avec un rayon Totoro d’enfer) et c’est déjà la nuit qui tombe. Les buildings révèlent leur beauté sous l’éclairage artificiel… On se croirait presque sur la 5ème avenue du coup…

IMG_0990

Puis je rentre à Asakusa, quartier que j’aime décidément de plus en plus pour son côté village, pour me faire quelques brochettes Yakitori avant de rentrer au ryokan.

Je ne fais pas de très longues journées, mais c’est vrai que tout seul (et surtout que je m’impose de ne pas faire de shopping… budget oblige) on va très vite dans les visites.
Même si ça reste toujours difficile, je m’habitue un peu plus à être seul ici. En revanche, c’est vrai que chaque contact, du photographe à Ginza au serveur dans le bistro sont des moments très agréables!

Demain, dimanche, je vais voir la parade de cosplay hebdomadaire à Harajuku!

Retour en haut

13

mar

2010

Le musée du Train de Saitama

By Loris. Posted in musée, Tokyo, train | No Comments »

Ma visite du jour est une visite idéale à faire seul puisque je suis pas convaincu que ça ait intéressé quelqu’un d’autre que moi, à part peut-être mon grand père…

C’est donc à Saitama (~30mn en train régional de Ueno, ~1h du centre de Tokyo) que je me rend après un solide petit déjeuner de pancakes pour visiter le musée du train. Compter 1000¥ l’entrée pour un adulte et environ 600¥ de transports en commun depuis la gare d’Ueno.

IMG_0960

On y trouve des anciens modèles de train (des premiers trains à vapeur au Shinkansen) et beaucoup d’infos sur le train au Japon (très peu en anglais malheureusement). A l’étage, un « learning center » très bien fichu nous explqiue tout ce qu’il faut savoir sur les technologies du train (du fonctionnement d’une machine à vapeur, à la forme des rails) ainsi qu’un tas d’activités ludiques qui réjouiront les plus jeunes.

Dehors on trouvera un circuit de train miniatures pour une petite ballade à 2km/h à travers un petit jardin. Ça casse pas des briques mais ça a son charme… Les enfants adorent! Pour ma part, le trajet était trop court pour que je m’endorme, contrairement au train qui me ramènera plus tard à Toyko

IMG_0971

J’ai beaucoup apprécié les infos sur le Shinkansen, de sa conception à sa création. Et là il y a quelques films que l’on peu diffuser en anglais et qui sont très intéressants. Vous saviez d’ailleurs que la série 200 a été concue spécialement pour circuler sur des voies enneigées…… Ok, je soulerai quelqu’un d’autre avec mes histoires de train…….

Pour finir: un petit passage obligé à la boutique ou l’on peut acheter de tout et n’importe quoi (c’est le Japon, ne l’oublions pas) sur le monde du train. Je me suis offert un petit modèle de wagon de la Yamanote Line, la ligne circulaire de Toyko. Il ira très bien prendre la poussière sur mon bureau avec ceux que j’avais acheté la dernière fois!

Je pense que j’en ai eu pour 2 à 3 h pour tout voir. En flânant beaucoup et en lisant peu, faute d’infos en anglais.

Retour en haut

12

mar

2010

A l’aventure à Tokyo

By Loris. Posted in rencontres, Tokyo | 4 Comments »

Après une première nuit qui a quand même un bon goût de décalage horaire, j’attaque Tokyo par un grand classique: le palais impérial.

IMG_0887

Ça n’a pas beaucoup changé depuis la dernière fois, mais j’avais envie d’y retourner, c’est réellement un îlot d’air frais au centre de la ville.

Ensuite je prend la direction de Shibuya, le quartier que je préfère: c’est vivant, jeune, dynamique et bondé de monde. En montant une ruelle, je me fais arrêter par une fille qui veut absolument que je prenne une photo d’elle et qui ensuite veut qu’on en fasse une ensemble.

IMG_0912

Puis elle disparait aussi vite qu’elle était apparue et me laisse à nouveau seul avec moi-même.

Je décide ensuite d’aller Shinjuku pour visiter un peu, et prudemment, le Kabuki-cho, le quartier chaud de Tokyo.

IMG_0934

Chaud c’est le cas de le dire puisque un type, a détour d’une ruelle me propose de tester les « best pussies in the world »… Non merci, je vais retourner dans un endroit plus… normal.

Après une longue ballade dans les rues marchandes, je retourne gentiment vers Asakusa ou je me ferai un grand bol de soba (grosses nouilles) avant de rentrer avec une glace à la fraise sous le bras!!

Retour en haut